Accueil  >  Actualités  >  5 étapes pour bien choisir sa pompe à chaleur

Pompe à chaleur

5 étapes pour bien choisir sa pompe à chaleur et éviter les pièges

Temps de lecture : 6 min

Partager sur :

Publié le 12 octobre 2020

Publié le 12 octobre 2020

Partager sur :

Temps de lecture : 6 min

La pompe à chaleur a le vent en poupe !

Ce nouveau mode de chauffage est prisé par les ménages français puisqu’il représente une belle opportunité de réaliser des économies d’énergie et ainsi faire des économies sur ses factures, tout en procurant un confort d’utilisation optimal.

Bien qu’une pompe à chaleur suppose un investissement relativement élevé, en moyenne entre 10 000 et 15 000 euros, il existe de multiples aides financières cumulables pour alléger la charge financière que représente l’installation.

Groupe Partenaire Énergie vous offre une feuille de route en 5 étapes vous permetttant de bien choisir une pompe à chaleur, de l’adapter aux contraintes logement et de prendre connaissance des aides dont vous pouvez bénéficier.

altherma 3 h ht

1. Comprendre le fonctionnement d’une pompe à chaleur

Il faut distinguer les deux grandes familles des pompes à chaleur : géothermie ou aérothermie. Ici nous nous concentrerons sur les PAC aérothermiques qui reposent sur un fonctionnement écologique et relativement simple.

Basiquement, la pompe à chaleur puise les calories présentes dans l’air extérieur, chauffe un liquide caloporteur qui chauffera à son tour le logement à travers le réseau hydraulique existant. La pompe à chaleur produit le chauffage et l’eau chaude sanitaire. Elle peut être associée à un chauffe-eau thermodynamique qui permettra de disposer d’une plus grande capacité d’eau chaude et d’un temps de chauffe maximisé.

Grâce à son fonctionnement basé à 70% sur une énergie renouvelable, l’air, la PAC permet de réaliser entre 30 et 80% d’économies d’énergie comparé à une chaudière au gaz, fioul ou électrique.

2. Réaliser une étude thermique du logement

Vous l’avez compris, le fonctionnement d’une pompe à chaleur est très simple et son investissment s’avère rentable, sur le papier…

Parce qu’une installation n’est réussie que si et seulement si vous avez réalisé une étude thermique et de déperdition du logement avec l’aide d’un professionnel. 

Certains critères sont primordiaux pour dimensionner parfaitement une pompe à chaleur au logement : date de construction de la maison, surface à chauffer, type de radiateur (fonte, aluminium, etc.), isolation du logement (par exemple : excellente ou très mauvaise), l’efficacité énergétique saisonnière (ETAS), etc.

Le résultat final de cette étude permet au technicien de vous proposer une puissance exprimée en kW, à déployer à travers l’installation de la PAC. Il est fortement déconseillé de signer un devis sans avoir préalablement effectué une visite technique du logement.

3. Choisir la marque et le modèle de pompe à chaleur

Nous l’avons évoqué, il est vivement conseillé voire indispensable de réaliser une étude thermique du logement. A la suite de ce rendez-vous, vous réceptionnerez une proposition d’une marque et d’un modèle qui correspond à vos besoins, selon les conseils d’un technicien agréé.

Veillez tout de même à comparé la proposition du technicien aux résultats de l’étude thermique :
• Avez-vous besoin d’une PAC qui fonctionne en basse, moyenne ou haute température ?
• Le coefficient de performance (COP) de la PAC correspond-il à vos besoins énergétiques ?
• La PAC est-elle silencieuse ou bruyante ? Avez-vous prévu un emplacement hors du logement assez éloigné des pièces de vie pour éviter les nuisances sonores éventuelles ?

Autre point essentiel, faites attention aux rabais et remises qui attireront votre regard et concentrez-vous sur la qualité du produit :
Certaines marques comme SAUNIER DUVAL jouissent d’une belle réputation sur le marché des chaudières mais produisent des pompes à chaleur de piètre qualité comparé aux Rolls’ de la PAC : MITSUBISHI ELECTRIC, DAIKIN ou PANASONIC.

Finalement, il faudra surtout éviter un sous-dimensionnement ou un sur-dimensionnement ce qui pourrait s’avérer problématique. N’oublions pas que l’objectif reste les économies d’énergie. Vous épongez 100% de votre ancienne facture d’hydrocarbure ou de combustible pour la remplacer par une facture 100% électrique.

4. Trouver un installateur agréé & certifié RGE

La pompe à chaleur nécessite d’être parfaitement installée pour fonctionner de manière optimale et générer des économies d’énergie. C’est pourquoi l’installateur doit être titulaire des qualifications suivantes :
Quali’ PAC & Capacitaire de fluides.

De plus, c’est grâce à la qualification et la certification RGE : “Reconnu Garant de l’Environnement”, qui vous permettra de bénéficier d’aides au financement.

Attention donc à ne pas vous engager trop vite et faire valoir votre droit de rétractation de 14 jours !

Groupe Partenaire Énergie, reconnu professionnel RGE vous permet de faire une simulation de vos aides et ainsi vous informer précisémment du montant total avant de vous engager dans votre projet d’installation.

Bénéficiez d’aides financières jusqu’à 10 000€ pour l’installation d’une pompe à chaleur

Test d’éligibilité en 2 min sans engagement

5. Récupérer ses aides au financement

Réduire sa consommation d’énergie et utiliser des ressources d’énergie renouvelables sont des enjeux majeurs. C’est pourquoi il existe de multiples aides au financement qui vous permettront de financer en partie ou jusqu’à 90% de l’installation.

• Les Certificats d’Économies d’Énergie CEE : bénéficiez d’une prime comprise entre 2 000 et 5 000€ sous conditions de ressources du ménage. Cette prime est financée par les entreprises les plus polluantes comme EDF, GAZPROM, ENENS, etc.

• Ma Prime Rénov’ : un dispositif d’aides publiques représenté par l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) qui vous permettra de bénéficier sous conditions de ressources jusqu’à 5 000€ d’aides.

• Taux de TVA réduit à 5,5% : profitez d’un taux de TVA réduit pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur.

• Éco-prêt à taux zéro à 0% : il s’agit d’un prêt garanti par l’État. Il vous permettra de financer l’installation avec un crédit sans payer le moindre euro en taux d’intérêt. Un crédit est fixe et n’est soumis à aucune augmentation contrairement aux énergies fossiles dont vous dépendez actuellement.

En conclusion

Nous espérons vous avoir aidé à travers à cette feuille de route simple et efficace qui vous permettra de réaliser une installation de pompe à chaleur sans avoir de mauvaises surprises. La pompe à chaleur est un excellent investissement et son efficacité n’est plus à prouver. Il existe malgré tout de nombreux exemples de clients ayant été mal installés, mal conseillés et sur-facturés.

Voilà pourquoi il est essentiel d’avoir une vision élargie à 360° de l’installation, étape par étape, pour détecter les pièges et saisir les opportunités.

Arianext Plus S Chaffoteaux

Partager sur :

Bénéficiez des aides de l’État jusqu’à 10 000€ pour l’installation
d’une pompe à chaleur et réduisez votre facture jusqu’à 60%

Notre sélection de produits

Logo PANASONIC

Altherma 3 H Haute Température

 À partir de 8 640 €

au lieu de 13 076 €

– 9000 € d’aides

18 avis

(4.5/5)
PANASONIC
Panasonic Aquarea T-CAP bi bloc génération H

Aquarea T-CAP bi-bloc Génération H

 À partir de 8 435 €

au lieu de 13 081 €

– 9000 € d’aides

34 avis

(5/5)
Logo PANASONIC

Ecodan Zubadan

 À partir de 8 590 €

au lieu de 12 105 €

– 9000 € d’aides

77 avis

(5/5)
Atlantic
Atlantic Alféa Excéllia a.i.

Alféa Excellia a.i.

 À partir de 8 275 €

au lieu de 12 275 €

– 9000 € d’aides

11 avis

(4/5)

Ces articles peuvent vous intéresser

Certificats d'Économies d'Énergie

Les Certificats d’Économies d’Énergie – CEE :

Une prime coup de pouce !

Ma Prime Rénov' 2020

Ma Prime Rénov’ :

Tout savoir sur cette aide en 2020 et 2021

Taux de TVA réduit à 5,5%

Taux de TVA réduit à 5,5% :

Faites des économies sur vos travaux de rénovation énergétique

Taux de TVA réduit à 5,5%

Plan France Relance 2021

30 milliards d’euros consacrés à la transition écologique

Tester mon éligibilité

sans engagement (2 min)

L’un de nos conseillers vous recontactera dans les 24 heures pour valider vos informations et convenir d’un rendez-vous.
Consultez notre politique de gestion des données personnelles

Ce que nous vous garantissons

Demande en ligne

Faites le test d’éligibilité en 2 min sans engagement via le formulaire ci-dessus

Rappel d'un conseiller sous 24h

Un conseiller vous contacte au plus vite pour obtenir plus d’informations sur votre projet et calculer vos aides

Prise de rendez-vous

Nous fixons ensemble un rendez-vous pour réaliser un audit énergétique gratuit du foyer et une visite technique